Louvoyer

« Back to Glossary Index

L’action de louvoyer, en vocabulaire maritime, est – pour un voilier – de tracer des zigzags afin de « remonter » au vent.

Les allures de près (tribord et bâbord amures) ne permettent pas d’aller dans la direction d’où souffle le vent ; il est donc nécessaire de louvoyer afin de gagner dans ce sens.

Avec les techniques modernes, une remontée à 45° du vent réel est considérée comme satisfaisante, soit un louvoyage de 90° bord sur bord. Néanmoins la vitesse de progression vers le lit du vent reste toujours beaucoup plus faible qu’une route directe. Sur de grandes distances il peut rester préférable de parcourir une plus grande distance compensée par une plus grande vitesse (et un meilleur confort). Le compromis cap/vitesse/confort doit être recherché.

L’allure de vent arrière étant très instable avec un gréement moderne (risque d’empannage non contrôlé), on lui préfère souvent le grand largue, ce qui nécessite de louvoyer vent arrière pour suivre une route dans le lit du vent.

Louvoyer
(image Wikipedia)
« Back to Glossary Index