Dans les starting blocks

sail-boat-animated

Ouf … ! ça y est … j’ai « enfin » démarré MON site internet … le vrai … le beau !

Voilà (déjà !) trois ans que j’y travaille, et j’en suis aujourd’hui à finir l’ergonomie générale et les liaisons entre pages et/ou articles.

Pourquoi 3 ans ? En fait – début 2013 – après une grosse dépression (qui a bien faillit me mettre « hors service » définitivement) puis parfaitement conseillé par ma psy, j’ai décidé de partir ; partir le plus tôt qu’il serait possible (ma retraite s’approche), mais surtout partir « loin ».

Pour ce faire, le choix de partir en voilier autour du monde s’est imposé pour moi instantanément ; mais, pour continuer à tenir au courant ma famille (que j’Aime beaucoup) et mes amis, il me fallait mettre en œuvre un site internet … or, ne crée pas un site internet qui veut !!!

Je me suis donc attelé à l’apprentissage des quatre langages de programmation (que sont html, css, php et mysql) pour écrire mon site.

Deux ans m’ont été nécessaires pour arriver « à-ce-que-je-voulais » en html et css ; mais ce n’était que la partie « facile » d’un site (la mise en page et les graphismes). Début 2015, le temps était venu de m’attaquer aux deux autres langages que sont le php et mysql. Aïe aïe aïe !!! J’ai bien essayé, tourné et viré dans tous les sens, mais c’était beaucoup trop dur pour moi (surtout dans la philosophie de fonctionnement !).

Coup de chance (ou geste du Destin ?), voilà t’y pas que je tombe sur des infos très précises sur le CMS : Content Management System (en « gaulois » : Système de Gestion de Contenu) WordPress – enfin un truc qui m’allait TRES BIEN.

J’ai donc tout repris depuis le début (en m’appuyant sur ce que j’avais déjà fait) et voilà : le site est maintenant « en ligne », accessible à toutes et tous. La présentation générale me convient « à peu près », et surtout, il va être facile dans sa « gestion » : toutes les actions et interactions internes sont gérées par le programme …

Avant d’en arriver là, il m’aura fallu plusieurs mois de tâtonnements, d’erreurs et d’essais en tous genres, mais j’ai trouvé ce qu’il me fallait. J’ai essayé de penser à la grande majorité des cas qui pourront se présenter et prévoir ainsi leurs implications dans mon programme, mais grâce à WordPress … je vais pouvoir avoir un site internet « facile » à gérer et qui puisse être consultable « à volonté ».

France

France

<– test d’insertion de drapeaux –>